Conflit et courage



L'apostasie de Salomon était si progressive qu'avant qu'il ne s'en rende compte, il s'était éloigné de Dieu. Presque imperceptiblement, il commença à faire de moins en moins confiance à la direction et à la bénédiction divines, et à faire confiance à sa propre force.
Plongé dans un désir irrésistible de surpasser les autres nations dans l'affichage extérieur, le roi a négligé la nécessité d'acquérir la beauté et la perfection du caractère. En cherchant à se glorifier devant le monde, il a vendu son honneur et son intégrité...
Les hommes (et les femmes) qui ont l'usage de l'argent doivent tirer une leçon de l'histoire de Salomon. Ceux qui ont une compétence risquent continuellement de penser que l'argent et la position leur assureront le respect, et ils n'ont pas besoin d'être si particuliers. Mais l'exaltation de soi n'est qu'une bulle. En abusant des talents qui lui ont été donnés, Salomon a apostasié de Dieu. Lorsque Dieu donne aux hommes (et aux femmes) la prospérité, ils doivent se garder de suivre l'imagination de leur propre cœur, de peur qu'ils ne mettent en danger la simplicité de leur foi et ne détériorent leur expérience religieuse.
La leçon que nous devons tirer de l'histoire de cette vie pervertie est la nécessité de dépendre continuellement des conseils de Dieu ; de surveiller attentivement la tendance de notre cours, et de réformer toute habitude propre à nous éloigner de Dieu. Il nous enseigne qu'une grande prudence, vigilance et prière sont nécessaires pour garder sans souillure, la simplicité et la pureté de notre foi.